Vous êtes ici

Un guide pour les parents
Lutter contre le harcèlement à l'école avec l'autodéfense émotionnelle

Face au harcèlement scolaire, Florence Millot, psychologue et psychopédagogue, désire apporter aide et conseils aux enfants victimes d’attaques à l’école, ainsi qu’à leurs parents. Dans son livre J’me laisse pas faire dans la cour de récré, elle propose aux familles une technique émotionnelle visant à apprendre aux enfants à se défendre, grâce à l’usage de la répartie et une bonne maîtrise de soi.

L’autodéfense émotionnelle, qu’est-ce que c’est ?

Savoir se défendre dans la cour de récré, sans provoquer de nouveau, ni susciter la violence de l’autre, voici tout le but de cet ouvrage. L’auteure explique le comportement de certains enfants violents à l’école, qui luttent bien souvent eux-mêmes contre des difficultés (par exemple à la maison, en classe…). Le livre n’a pas pour vocation de juger ces enfants, mais bien de les comprendre et d’enseigner aux enfants attaqués comment ne pas se laisser faire.

Le tatakai, de l’art de se défendre par les mots

Afin d’aider au mieux les enfants victimes de méchancetés, Florence Millot propose de s’entraîner à la défense, grâce au jeu du tatakai. Inspiré des arts martiaux japonais, le tatakai permet aux enfants d’utiliser les attaques dont ils sont victimes pour les retourner contre l’enfant agresseur.

Un guide pour les enfants et leurs parents

Également concernés, les parents trouveront dans ce livre plusieurs conseils pour accompagner leur enfant dans son apprentissage de l’autodéfense émotionnelle. Ils pourront peut-être même, à la lecture de certains témoignages ou de certains décryptages de caractères d’enfants, se souvenir d’événements de leur propre enfance. Ce livre pourra être l’occasion pour eux de partager des expériences et de rassurer leur enfant.

Dans la même thématique
Michèle Mazeau, Alain Pouhet
Michèle Mazeau, Alain Pouhet
Laurence Pernoud
Alain De Broca