Vendre sa maison sans agence : les étapes importantes

Hooray » Maison » Vendre sa maison sans agence : les étapes importantes
vendre sa maison sans agence

Les services d’une société immobilière en France sont en général coûteux, surtout lorsqu’il s’agit de la vente de biens immobiliers. Ils sont estimés à 5 voire 10 % de la valeur réelle du bien immobilier en question. Cet état de choses augmente le prix d’achat du bien et de ce fait, peut empêcher son écoulement rapide sur le marché. Pour échapper à cette situation, la vente de sa maison sans agence est ce qu’il y a de mieux à faire. Découvrez alors comment s’y prendre pour contourner les agences immobilières dans le cadre de la vente de sa maison.

Les procédures à prendre en considération 

Lorsque vous décidez d’échapper aux structures immobilières pour la vente de votre maison, il est conseillé de tout faire dans les règles afin d’éviter des frais annexes. Ces derniers pourront vous faire regretter votre décision, car vous n’êtes pas sans savoir que si votre acte présente des avantages, il cache également des inconvénients. Sur Immobilier danger vous pouvez obtenir les meilleures astuces pour mieux vendre votre maison sans faire appel aux agences.

Réaliser un DDT (Document de diagnostic technique) de la maison 

Que ce soit dans le cas d’une agence immobilière ou pour une vente sans agence entre particuliers, la loi exige qu’un DDT de l’immobilier mis en vente soit associé au dossier. Celui-ci informe de l’état du bien. Il se compose de diagnostics divers qui sont fonction de l’année de construction de la maison, de sa localisation, etc. Ainsi, vous aurez peut-être à faire un diagnostic : 

  • Termites,
  • De performance énergétique,
  • Plomb,
  • Électricité,
  • Loi Carrez,
  • États des risques et pollutions,
  • Gaz,
  • Amiante.

Compte tenu du caractère obligatoire de ces diagnostics, les acquéreurs potentiels de votre maison ont le monopole pour demander au cours de leur visite la totalité de ces diagnostics. S’il en est ainsi, avant de vouloir vendre sa maison sans agence, il faut faire appel à un professionnel pour faire le diagnostic immobilier avant de lancer les visites. Gardez à l’esprit qu’il s’agit là d’un facilitateur de vente (vous pouvez mieux vendre si le DDT est fait) pour investir dans l’immobilier. 

Réaliser le compromis de vente

Cette étape doit être entamée lorsque vous trouvez un potentiel acheteur. Il s’agit d’un document qui engage les deux parties (acheteur et vendeur) jusqu’à la signature effective de l’acte de vente par un notaire. Il comporte des informations comme :

  • La date définitive fixée pour la vente de la maison,
  • La personnalité civile des parties (vendeur et acquéreur),
  • La signature du vendeur et de l’acheteur,
  • Les informations sur le bien immobilier mis en vente (superficie, vide ou loué avant acquisition, diagnostics, etc.)
  • Le prix de vente.

Entre autres, un délai maximal de 03 mois, à compter de la signature du compromis de vente, est donné pour achever l’acte de vente de la maison auprès du notaire. Par la suite, vous devez faire office de paiement et de remise des clés. La transaction se termine donc par la signature de l’acte authentique par le notaire et les parties au contrat. 

Il faut noter qu’à part le DDT, vendre sa maison sans mandataire n’est pas sujet à la présentation d’un autre papier spécifique. En situation de plus-value immobilière par exemple, il revient au notaire d’en évaluer le montant et d’en faire le prélèvement pour le compte de l’administration fiscale. 

Que faire pour vendre sa maison sans agence ? 

La vente d’un bien immobilier par soi nécessite non seulement un investissement personnel et budgétaire, mais aussi de la patience. Ainsi, il vous faudra entreprendre certaines démarches jugées également très importantes.

La rédaction d’une annonce significative et attirante 

Il s’agit ici de décrire de façon précise et détaillée l’immobilier mis en vente tout en y apposant un prix de vente raisonnable (basez-vous sur les coûts du m² dans votre région et sur les autres publications pareilles à la vôtre). Cette approche permet de trouver rapidement un acquéreur pour votre maison. Il faut également joindre à la publication une ou des photo(s) de l’immeuble dans un état lumineux et hyper rangé pour susciter le désir de visite. Si vous n’êtes pas un professionnel en photographie, ayez recours aux services d’un expert photographe du domaine. Une fois en possession de tous les éléments, faites le partage sur les sites et réseaux sociaux. 

Avoir en sa possession le DDT de la maison 

Comme mentionné dans les écrits ci-dessus, pour une vente entre particuliers, le vendeur est tenu par la loi d’informer ses potentiels acquéreurs des caractéristiques techniques que présente sa maison. Le DDT en plus d’être un garant pour l’acheteur, sert également pour la signature du compromis et du contrat authentique de vente. 

Aménager de la meilleure manière le bien immobilier mis en vente 

Une maison qui se présente avec une multitude de réparations à prendre en compte peut empêcher d’avoir de potentiels acheteurs. Mis à part cela, c’est aussi un facteur de dévaluation. Alors, si vous en avez les moyens, pensez à prendre soin de l’environnement et de l’intérieur de l’immeuble pour qu’il ait un air attrayant. 

Faire mention du DPE de la maison dans la publication immobilière 

Pour vendre sa maison sans agence, rien ne vaut le classement énergétique de cette dernière. Il est noté sur A jusqu’à G. La lettre A fait office d’un logement présentant un DPE supérieur. Pour cette raison, il serait judicieux pour attirer de potentiels clients de mentionner dans votre annonce la note affectée à votre bien si telle est qu’elle est élevée. 

Choisir les meilleurs moments d’une journée pour les visites 

La plupart des vendeurs pensent que pour négocier les frais de mise en vente de leur maison, il suffit de respecter les éléments cités plus haut. Vous devez savoir que même avec de magnifiques photos et une annonce très bien réalisée, l’acheteur ne se décidera qu’après avoir visité le bien immobilier. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il existe des moments de la journée qui mettent plus en valeur l’intérieur d’un appartement ou la devanture d’une maison. Ainsi, en fonction de ce que vous voulez mettre en avant sur l’immeuble, vous devez choisir le plus beau moment de la journée. Le crépuscule peut mettre en valeur une terrasse, un jardin, etc. Le soleil au zénith apporte de la luminosité intérieure et de ce fait montre la beauté des pièces.

Vendre sa maison sans agence : les étapes importantes
Retour en haut